Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter une association vraiment sympathique qui se nomme Delirium Geek ! Quoi de mieux qu’une interview afin d’en savoir plus sur cette belle équipe de passionnés ?

  1. Bonjour Kiki, peux-tu nous présenter Delirirum Geek ?

Le collectif Delirium Geek réunit des illustrateurs, photographes, réalisateurs, animateurs, décorateurs, costumiers, cosplayers, comédiens et compositeurs autour d’une envie : proposer des soirées évènementielles axées autour de thèmes issus des Cultures de l’Imaginaire (films, dessins animés, jeux vidéo, ou encore bandes dessinées). Il s’agissait pour nous d’offrir à des passionnés la possibilité de professionnaliser ce qui n’était pour eux qu’un hobby à la base tout en offrant des prestations de qualités répondant à leurs demandes et à leurs attentes.

Delirium Geek

Photo Minh Luan retouche Gaetan picault

Depuis trois ans que j’évolue dans le milieu du Cosplay en tant que photographe, j’ai rencontré et créé des liens d’amitié avec de nombreux artistes. J’ai organisé des photocalls en Conventions (ex : Paris Manga 2015), réalisé des shootings studio, organisé des « meets up » et des soirées “Geek”.

En France, la “Culture Pop” souffre malheureusement d’une mauvaise image véhiculée par des médias mal informés et stigmatisant. Et pourtant elle touche des personnes de tous les âges et de toutes les catégories sociales ou professionnelles. Parmi eux, de nombreuses personnes ont un réel talent de créatifs, sans pour autant avoir la possibilité de mettre en valeur leur passion. Nous sommes nombreux à trouver cela dommage. Je suis un passionné, alors quoi de plus normal que de créer, moi aussi, de nouveaux types d’événements qui seraient  hors convention, hors establishment et hors média classique ; créer un événement simple et convivial autour des mondes de l’imaginaire, de la photo, et où je pourrais partager mes passions parfois débordantes.

Delirium GeekPhoto Min luan retouche Gaetan ppicault

  1. Mais au fait, pourquoi ce nom Delirium Geek ?

On souhaitait créer quelque chose en rapport avec le Cosplay et les mondes de l’imaginaire même si l’on n’avait pas d’idée précise.

En tant que cosplayer, on est habitué à revêtir différents rôles et à devenir différentes personnalités. Ainsi est né le concept de Delirium, un lieu où l’on pourrait laisser libre cours à l’extravagance et à la création. Afin de préciser notre cible, nous avons décider d’adjoindre le terme geek qui regroupe les créatifs, les passionnés, les rêveurs et les grands enfants qui sommeillent en chacun de nous.

Delirium Geek

Photo et retouche christian beneteau photograhie

Du coup Delirium Geek nous a paru parfait.

  1. Comment t’es venue l’idée de créer cette association ?

Comme tu le sais, les médias tels que la TV, la Radio, ou les journaux, dénigrent allègrement les coplayers, les faisant passer pour des « gamins », des nerds ou des no-lifes. Je pense notamment à des reportages de TPMP ou du Petit Journal, qui, sans vouloir entrer en guerre directe avec eux, n’ont pas une vision très objective de ce domaine, à mon avis.

Delirium Geek

Photo et retouche christian beneteau photographie

Vexé, et me sentant solidaire de ceux qui partagent ma passion, il fallait que je prouve le contraire, car bien que je ne sois pas cosplayer, j’aime voir le rendu des cosplayers investis. C’est juste incroyable de constater que des personnes passent des heures à préparer leurs costumes pour une prestation. Quand on voit la qualité de certains d’entre eux, cela force le respect. Je ne pense pas que cela soit à la portée de n’importe qui et critiquer, voir se moquer du travail artistique des cosplayers, je trouve cela inadmissible et irrespectueux.

  1. Vous avez attaqué fort avec la soirée Harry Potter & les Patronus.
    Peux-tu nous présenter cette soirée et surtout quels étaient les retours des participants ?

Oui, notre soirée a été épique pour une première ! Je savais que l’univers de Harry Potter plairait à beaucoup de monde et qu’il ne fallait pas décevoir les fans.

Delirium Geek

Photo ludovix cosplay

Mon contact facile m’a permis d’entrer en relation avec le bar « Les Furieux » qui a accepté, après proposition du concept.

Pour préparer l’événement, j’ai fait appel à Gaétan Picault ( Directeur Artistique de DG), Adrien Maurizi (Réalisateur de DG) et Victor Siksik ( Compositeur et Sounddesigner de DG) pour concevoir un petit teaser vidéo.

Au programme :

  • Un photocall « à la découverte de vos patronus » avec Minh Luan Vu.
  • Des dédicaces avec Léa Role a.k.a Khali et des animations avec Ced Hornigold et Julie Evans.

C’était notre première soirée en solo, hors des murs d’une convention et on a beaucoup appris grâce à elle pour le choix des lieux, des animations et de la communication.

Delirium Geek

Photo ludovix cosplay

Nous avons rencontré un point négatif lors de la soirée : Le photocall.

Je n’avais pas fait attention à la luminosité du bar et ayant utilisé un objectif mal adapté, nous avons du dédommager nos clients par un shooting gratuit au bois de Vincennes dès le week-end suivant.

Mais chez Delirium Geek rien ne se perd et nous souhaitons réaliser une expérience incomparable avec nos invités et nos partenaires. Malgré la difficulté, Gaétan Picault s’efforce de nous corriger toutes les photos du photocall de la soirée pour vous laisser le meilleur des souvenirs de notre première soirée.

Delirium Geek

Photo Minh luan

Malgré deux ou trois petits soucis, nous avons eu énormément de retours positifs, d’encouragements, de conseils et de propositions de partenariat.

Delirium Geek

Photos Minh luan

Plein d’énergie qui nous gargarise pour préparer de nouvelles soirées, deux étant déjà dans les starting blocks

  1. On ne se rend pas compte mais ça prend combien de temps pour organiser les photos plus le travail qu’il y a derrière pour retoucher les photos ?

Dans la vie tout comme dans la photographie, je fonctionne beaucoup à l’instinct. Autodidacte, je n’ai jamais fait d’études artistiques que ce soit en dessin, en photo, en graphisme… et j’ai appris grâce à Minh Luan, Fred Mulder, Gaétan Picault et à connaître les basiques : utilisation de Camera Raw, retouche rapide via les masques de fusion, etc. Par conséquent, mes retouches durent entre 5 à 10 minutes par photo, mais je souhaite évoluer, améliorer la qualité de mon travail. Pour cela, je me forme régulièrement pour monter en compétence.

Delirium Geek

Photos Minh luan

Mon ami et Directeur Artistique Gaétan Picault est plus précis, c’est un accro à Photoshop! Il réalise des montages complets à la chaîne en 15-30 minutes chrono pour plonger les modèles dans des univers geeks. Ce ne sont que des retouches rapides, mais c’est un bon rapport qualité-temps.

Minh Luan, lui, est vraiment perfectionniste, il peut passer jusqu’à cinq heures sur une photo, et la qualité de son travail est à la hauteur de son investissement.

Delirium Geek

Photos Minh luan

Pour l’organisation sur les réseaux sociaux c’est en train de se construire, nous avons créé une page Facebook, une page Youtube, un site internet et bientôt un Instagram. Nous allons ranger les photos par albums afin de permettre à nos visiteurs une lecture et une expérience de qualité.

  1. Quel est votre prochain Event ?

Nous organisons encore une soirée Harry Potter. L’event s’appellera La Malédiction de Salazar Serpentard. Vous pourrez vous initier au Quidditch, tester vos connaissance sur le monde des sorciers avec un quizz d’environ 300 questions, gagner des lots magiques et retenter l’expérience de l’« immobilis challenge » (mannequin challenge version sorcier). Nous préparons aussi une murder-party.

  1. Et sinon, vous recrutez ? Si oui, quels profils afin de vous aider ?

Pour l’instant, nous ne recrutons pas. Nous sommes treize dans l’équipe sur différents corps de métiers. Chaque poste se complète et chaque membre bénévole du collectif à sa propre légitimité. Même si sur certains domaines comme les vfx, le soundesign, le props ou les prises de vues aériennes nous recherchons de l’aide de manières ponctuelles, nous pensons que rester sur une petite structure nous permet de mieux gérer la création des événements.

Delirium Geek

Christian Beneteau alias Kiki pour les intimes

Le projet est par ailleurs jeune et, pour le moment, il ne nous parait pas indispensable d’ouvrir de nouveaux postes. Mais qui sait, peut-être que dans le futur nous aurons besoin de nouvelles personnes désireuses d’intégrer l’équipe. Ce sera donc en fonction des besoins et les bonnes volontés seront alors les bienvenues.

Et bien entendu, je vous invite à suivre Delirium Geek sur leur page Facebook !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Delirium Geek: interview du collectif
5 (100%) 5 votes

1 commentaire

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Merci de laisser un commentaire