Accueil Geek Dans ma bibliothèque - Den Patrick : faites des livres, pas la...

Dans ma bibliothèque – Den Patrick : faites des livres, pas la guerre

-

Je sais qu’il y a beaucoup de gamer parmi vous (un peu que de ça en fait non?) mais y’a t-til des lecteurs ? Pour ma part, j’aime bien alterner une soirée gaming avec un petit moment juste au fond de mon canapé, une tasse de chocolat à côté, le chat sur les genoux et un bon bouquin à la main… Cliché, je sais, mais vraiment agréable ^^

Alors pour ceux qui ont peut être envie de temps en temps de poser leur manette pour retrouver la douce odeur du papier, la légère rugosité des pages et un moment de tranquillité, permettez que je vous conseille une petite trilogie de bouquins que je viens de finir et qui a rejoint les rangs de ma grande et garnie bibliothèque à la place d’honneur !!

Les livres :

Récemment publiés, édités en France chez Le Livre de Poche, ce qui en fait des livres pas trop chers l’unité (10€50), ce sont trois livres qui forment un tout mais que, de façon très sympathique, vous pouvez lire dans l’ordre qu’il vous plaît. Et même n’en lire qu’un. Ou deux. Ceux que vous voulez. J’ai nommé : Les Nains, Manuel de campagne ; Les Orcs, La voie du Saccage et Les Elfes, L’Art de la Guerre. Chaque volume se présente comme une méthode pour bien faire la guerre adaptée à chaque race.

 

9782253169871-T9782253169802-T9782253164760-T

L’auteur :

Den Patrick est un type bien, à en croire les quelques lignes biographiques extrêmement succinctes qui décorent chaque ouvrage : c’est un anglais qui a beaucoup fréquenté les livres avant de travailler pour Game Worshop… Visiblement quelqu’un qui a une bonne culture…

 Mon avis :

Si le décor est un monde créé par l’auteur pour l’occasion, le contenu est un pur condensé de ce qui se fait en matière de littérature heroic fantasy, assaisonné d’une culture phénoménale : allusions à des mythologies multiples et parfois méconnues (quelques références à des créatures de l’imaginaire russe par exemple), utilisations de langues existantes et allégrement modifiées pour donner aux termes techniques une saveur particulière (l’allemand pour les nains notamment).

Chaque livre se présente comme un manuel rédigé par un soldat éminent de la race concernée puis traduit et annoté par un anthropologue humain (sauf pour celui des orcs, qui a plus une forme d’interview… Les orcs ne savent pas écrire, c’est bien connu!)

Vous y trouverez de façon organisée les techniques de guerre de chaque race, les armes, les manœuvres, la hiérarchie, en ajoutant moult petites anecdotes marrantes et quelques commentaires bien sentis des auteurs à l’encontre des autres races.

Le style coule tout seul et est agréable à lire, les idées quoique communes (orcs bourrins pas aimer nains et elfes, elfes têtes à claques mépriser tout le monde, nains picoler et aimer or., etc…) sont toujours drôles à retrouver sous ce point de vue un peu particulier et avec parfois quelques surprises, les multiples commentaires, jeux de mots et clins d’œils cachés sont très bien trouvés. Le tout avec des chouettes illustrations dont pas mal de schémas explicatifs.

Si je devais noter l’ensemble, je donnerais un bon 17/20, sans exagération. Une petite préférence pour le manuel de campagne des Nains, par affinité d’humeur ^^

Bref, si vous voulez savoir comment les orcs fabriquent des hain parmiable, ce qu’est le Dar Ouine Izme, pourquoi un elfe hésitera toujours entre prendre les armes ou écrire un poème, ou ce qui s’est vraiment passé durant la bataille du col des Crocs-Écarlates, mais surtout si vous n’avez pas peur de voir la race humaine s’en prendre plein la gueule à chaque volume, procurez vous ces guides du bon combattant et partez au front avec votre race préférée… ou avec les trois !

5 Commentaires

  1. Je suis ravi d’avoir enfin un avis sur ces bouquins, je tournais un peu autour depuis 2-3 mois sans trop savoir si c’était du merchandising hobbitien ou un truc de qualité merci pour cet avis

    • Il y a bien sûr des choses dans ces livres qui font écho à Tolkien et je suis prête à parier que l’éditeur compte sur la vague Hobbit pour faire vendre. Mais nous sommes en présence de quelque chose qui sans se vouloir parfaitement original se veut indépendant… Franchement, je recommande, mais si tu as des doutes, commence par n’en lire qu’un (celui qui te tente le plus) et tu pourras aviser ensuite !

  2. Alors la grosse découverte de ma part, je sens qu’une fois mes livres en cours terminé je vais foncer faire un tour en librairie pour possiblement enrichir ma bibliothèque, en gros amateur d’heroic fantasy je pense que je vais me plaire à les lire <3 merci pour ce partage!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici