Quittez votre travail et faites ce qui vous rend heureux

Par Avr 8, 20144 commentaires

Hier je vous ai montré la bonne démarche à suivre lorsqu’un programme ne répond pas. Vous êtes peut-être encore étudiant et vous n’êtes pas encore rentré dans la vie active, du coup vous n’allez peut-être pas comprendre ce qui va suivre. J’ai horreur des personnes qui décident de faire un métier parce que c’est bien payé, si votre job ne vous plait pas vous n’allez pas être épanoui. Cela peut paraitre con pour les jeunes (voilà je vais passer pour un vieux ^^) il est important de tout faire pour avoir le métier de ses rêves. J’ai fais ce choix il y a un peu plus d’un an et je ne le regrette pour rien au monde : je m’éclate au boulot et je ne vois pas le temps passer. Peut-être que vous ne me croyez pas, et bien dans ce cas croyez en Mario :

mario

source

Notes des geeks

4 commentaires

  1. C’est bien dit sur le principe, mais je doute que ça fonctionne en vrai… On ne peut pas se contenter de dire « y’a qu’à », il y aura toujours des soucis, si chacun avait accès à ce qui lui plait vraiment de nombreux emplois ne seraient pas pourvu et d’autres secteurs seraient saturés. La dure réalité de la vie. Ceci dit l’illustration Mario est excellente.

  2. en effet c’est plus simple à dire qu’à faire ;). Mais bon si Mario y est arrivé, pourquoi pas nous ^^ ?

    Bien entendu ce texte était surtout là pour agrémenter l’article lol (mais je pense que le plaisir est plus important que l’argent)

    • Ce que je dis ce n’est pas tellement une question d’argent, mais plutôt de contexte. Je suis d’accord sur le principe, naturellement, je ne vois pas non plus l’intérêt de faire quelque chose que l’on n’aime pas, mais des fois c’est juste « impossible ». Ce que je ne comprends pas ce sont les gens qui ont la possibilité de faire ce qu’ils aiment et qui y renoncent pour un plus gros salaire, ça ok d’accord.

Laisser un commentaire

Articles Similaires

Fan de jeux vidéo depuis plus de 20 ans et fondateur de Planete NextGen. Retrouvez-moi sur Google+